Zibibbo

zibibbo_cepage

Le Zibibbo, également connu sous le nom de Muscat d’Alexandrie, est un cépage blanc dont les origines sont incertaines, comme c’est souvent le cas dans le monde du vin. Selon toute vraisemblance, il a débuté en Égypte, et sa diffusion en « Europe » a probablement dépendu des compétences commerciales bien connues des Phéniciens.

C’est grâce aux Phéniciens et ensuite aux Romains que cet excellent vin s’est fait connaître dans toute la zone méditerranéenne, jusqu’à ce qu’il arrive naturellement en Sicile par les Arabes lors de leur domination dans les trente premières années du IXe siècle. Les Arabes ont immédiatement compris que les conditions climatiques de la Sicile, et de Pantelleria en particulier, étaient parfaites pour le séchage du raisin de table, et ils se sont consacrés à cette production sans même penser à une éventuelle vinification, qui s’est néanmoins produite – probablement par hasard – avec d’excellents résultats pour les goûts de l’époque.

Pantelleria

Dans une terre comme Pantelleria, avec ses caractéristiques morphologiques uniques et effusives, ses terrasses et son débroussaillage typiques d’une époque révolue et son climat très particulier, il est compréhensible qu’après tous ces siècles, les habitants de Pantelleria considèrent ce cépage unique et inimitable comme autochtone, capable de produire des vins magnifiques, surtout pour le dessert.

Il s’agit d’un cépage au caractère territorial rare, annonciateur de vins merveilleux de renommée internationale : du Muscat mousseux au Muscat fortifié et doré, du Passito fortifié au  Pantelleria Zibibbo blanc et doux, tous uniques et incomparables.

La preuve de la prédisposition de ce cépage à préférer la transformation en excellents vins doux est fournie par son nom, qui semble dériver de l’arabe zabīb, mais aussi de l’africain zibibb, qui dans les deux cas signifie  » raisin sec « . Vendanges tardives, grappes flétries et sucres résiduels importants complètent le travail.

Muscat d’Alexandrie

Il s’agit donc d’un Muscat d’Alexandrie, un cépage aromatique, très parfumé, de réputation internationale à défendre, dont les caractéristiques organoleptiques de fruits frais d’abricot, d’amande, de fleurs de genêt, d’acacia, de tilleul, ainsi que de miel et de musc, s’expriment en Sicile, grâce à un magnifique « terroir », comme nulle part ailleurs dans le monde.

Passito de Pantelleria

Il y a aussi le Passito de Pantelleria, obtenu à partir de raisins secs qui donnent vie à des vins aux couleurs extrêmement vives et brillantes, d’une consistance et d’un corps remarquables, riches d’une acidité et d’une sapidité enviables, avec des arômes et des saveurs très intenses et complexes.

Le Zibibbo, avec son jaune paille vigoureux et lumineux, parfois doré, a obtenu des résultats très intéressants même lorsqu’il est vinifié en sec, grâce à ses arômes et ses saveurs intrigantes, et bien qu’il soit différent de ses frères Muscat et Passito, dont il peut craindre la renommée mais pas la comparaison, il est le vin classique à essayer au moins une fois dans une vie. Selon le type, le zibibbo sec, à une température de 8-10 degrés, est un excellent accompagnement pour le poisson, les plats végétariens et les viandes blanches, tandis que le Muscat et le Passito, servis à une température légèrement supérieure, sont destinés à nos pâtisseries italiennes d’autorité, ainsi qu’aux fromages affinés et bleus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *